All for Joomla All for Webmasters

Les néo communards veulent raser le Sacré Cœur !

Budget participatif : l’un des projets préférés des Parisien-nes consiste à raser le Sacré-Cœur

Les habitant-es de la capitale peuvent désormais proposer des « projets d’investissement » pour leur arrondissement ou pour Paris. L’une des propositions les plus populaires vise la démolition totale de la basilique lors d’une grande fête populaire.

basilique du sacré coeur

« Le Sacré-Coeur est une verrue versaillaise qui insulte la mémoire de La Commune de Paris. Le projet consiste en la démolition totale de la basilique lors d’une grande fête populaire. »

Le texte de la proposition n’y va pas par quatre chemins. Enregistré dans la catégorie « Culture et patrimoine », ce projet débarrasserait Paris de la basilique érigée entre 1875 et 1923. Pour beaucoup d’habitant-es de la ville, ce monument est le symbole hideux de la répression de la Commune de Paris. Ce qui expliquerait qu’il soit actuellement le deuxième projet le mieux classé sur le site de la Ville consacré à son budget participatif.

La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dite du Vœu national, située au sommet de la butte Montmartre, dans le quartier de Clignancourt du 18e arrondissement de Paris, est un édifice religieux parisien majeur, « sanctuaire de l’adoration eucharistique et de la miséricorde divine ».

La construction de cette église, monument à la fois politique et culturel, suit l’après-guerre de 1870. Elle est déclarée d’utilité publique par une loi votée le 24 juillet 1873 par l’Assemblée nationale de 1871. Elle s’inscrit dans le cadre d’un nouvel « ordre moral » faisant suite aux événements de la Commune de Paris, dont Montmartre fut un des hauts lieux. Avec près de onze millions de pèlerins et visiteurs par an, c’est le second monument religieux parisien le plus visité après la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Source : paris-luttes.info et Wikipedia

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Translate »
Chargement...